Auteur : Michel Wieviorka

« Coronavirus : parler de guerre est une faute »

LE MONDE D’APRÈS. Un défi protéiforme, d’abord « vital », mais immédiatement aussi économique, politique, social, sociétal : voilà à quoi cette « rupture anthropologique majeure » confronte l’homme, sommé de « tout repenser » et de « faire des choix » : que veut-il décider de son...

Débat : Il faut repenser le racisme à l’échelle locale

Le racisme et l’antisémitisme, mais aussi le multiculturalisme ou le populisme font partie de ces grandes questions contemporaines dont l’analyse n’échappe pas à une tendance puissante, partout dans le monde, à souligner le caractère global.

Quand les gauches s’effondrent…

Dans son histoire des origines de la Première Guerre mondiale, Christopher Clark évoque « les somnambules », ces chefs d’État et autres responsables politiques inconscients avançant gaillardement vers le désastre pour, croyaient-ils, ne pas céder aux provocations du camp adverse. Quelques années plus...

La médiation

Colloque du 20ème anniversaire de la médiation9 octobre 2018 – Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche La médiation est un enjeu global, c’est-à-dire qui fonctionne à divers niveaux, du plus large, à la limite planétaire ou mondial, jusqu’au...

La gauche en panne

Partout, dans le monde, les partis et les personnels politiques qui pourraient incarner l’idée de gauche sont à la peine, tandis que fleurissent non pas tant leurs adversaires classiques de droite, que diverses modalités du populisme, du nationalisme ou de...

Le populisme… et après

Depuis le milieu des années 80, dans de nombreux pays, les glissements de la démocratie vers la radicalité, voire l’extrémisme, presque toujours de droite, ont entièrement renouvelé les paysages politiques. Le nationalisme est apparu comme la grande idéologie accompagnant ces...